Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > Séminaires et conférences > Séminaires, soutenances de thèses et HDR précédents > 2009 > Séminaires 2009 > Mardi 6 janvier 2009 à 14h

Mardi 6 janvier 2009 à 14h

Alexandra Teste, SSL, Université de Berkeley

Mardi 6 janvier 2009 à 14h

Vélizy salle 224

Observation simultanée de faisceaux électroniques anti-parallèles et de
fonctions de distribution en plateau avec des ondes de Langmuir, whistler
et d’Alfvén compressionnelles

Résultant probablement d’un phénomène de reconnexion, des flots de plasma
rapides circulent dans la zone équatoriale de la magnétosphère terrestre,
en direction de la Terre ou de la queue. Les 4 satellites de la mission
Cluster, décrivant des orbites polaires autour de notre planète, peuvent
les traverser et parfois y détecter une structure magnétique immergée.
Quand tel est le cas, Cluster rencontre les diverses régions constituant
le feuillet de plasma : la couche frontière (Plasma Sheet Boundary Layer,
PSBL), la couche de courant (Current Sheet, CS) et la couche neutre
(Neutral Sheet, NS), région la plus équatoriale où l’intensité du champ
magnétique (B) tend à s’annuler et où le beta du plasma est très supérieur
à 1.
A partir des données du 22 septembre 2004, je montrerai l’évolution
précise de la fonction de distribution des électrons à travers ces
différentes régions, depuis sa configuration en faisceaux anti-parallèles
alignés le long de B dans la PSBL jusqu’à sa forme en plateau dans la CS
et à son caractère isotrope dans la NS.
Je mettrai également en avant les signatures d’ondes détectées
simultanément et indiquerai comment nous les avons respectivement
identifiées comme ondes de Langmuir (2-6 kHz) (et peut-être ondes
électrostatiques solitaires), whistler (8-50 Hz) et d’Alfvén
compressionnelles (<2 Hz).
Je présenterai enfin les interactions à l’origine de ces observations et
montrerai en quoi les résultats que nous avons obtenus sont utiles pour
l’étude théorique des régions à fort beta du plasma.


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)