Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > Séminaires et conférences > Séminaires, soutenances de thèses et HDR précédents > 2016 > Soutenances de thèses et HDR 2016 > Le lundi 26 septembre à 14h

Le lundi 26 septembre à 14h

Pascaline Grondein

Titre : Investigation de l’iode comme propergol pour les systèmes de propulsion à grilles

Title : Investigation of iodine as a propellant for electric gridded propulsion systems

Lieu : Ecole Polytechnique, amphi Lagarrigue

LA SOUTENANCE SE FERA EN ANGLAIS.
THE DEFENSE WILL BE IN ENGLISH.

Résumé :
Le xénon est utilisé par la plupart des systèmes de propulsion électrique à grilles. Cependant sa rareté, son coût de production important ainsi que son usage dans de nombreuses applications industrielles font apparaître la nécessité de trouver une alternative à ce propergol. Il est apparu que l’iode possédait de solide atouts, étant beaucoup moins cher à produire et beaucoup moins rare. Un modèle global d’un plasma d’iode dans un propulseur électrique à grilles a donc été développé afin d’étudier le comportement et les performances d’un tel dispositif. Les résultats de l’iode sont comparés à ceux du même dispositif obtenus par l’utilisation du xénon, les conditions d’opération étant bien évidemment similaires, prouvant ainsi une légère supériorité de l’iode. Ces résultats sont également confrontés à des résultats expérimentaux obtenus dans un propulseur électrique à grilles, sous des conditions d’opération et paramètres d’entrée similaires. Un banc d’essai expérimental entièrement dédié à l’étude de l’iode comme nouveau propergol pour la propulsion à grilles a en effet été assemblé avec toutes les précautions nécessaires, l’iode étant un élément corrosif et chimiquement actif avec certains matériaux. Le banc d’essai en iode fut également utilisé pour effectuer la preuve de concept en iode du propulseur PEGASES, précédemment développé au LPP.

Abstract :
Most state-of-the-art electric space propulsion systems such as gridded and Hall thrusters use xenon as the propellant gas. However, xenon is rare, expensive to produce and used in a number of competing industrial applications. Alternatives to xenon are currently being investigated, and iodine has emerged as a potential candidate. Its lower cost, larger availability, its solid state at standard temperature and pressure, its low vapour pressure and its low ionization potential makes it an attractive option. A global model of iodine plasma inside an ion gridded thruster has therefore been developed to study behaviour and performances of this propellant. We compared the iodine results with ones obtained in xenon under otherwise similar conditions. The model predicts a thruster efficiency 15% higher for iodine compared to xenon. Results of the iodine global model were compared with experimental data obtained under similar operating conditions and input parameters in a gridded ion thruster. An experimental test bench dedicated to iodine plasma study, inside a classic ion gridded thruster and PEGASES thruster, has been assembled with all precautions needed. Iodine is a corrosive gas and chemically active with certain metals and the right choice of materials is therefore important. The positive ion and electron densities obtained by the model and in experiments appeared to show close values, indicating that the iodine chemistry and reaction set used in the global model seem relevant to a first order approximation.


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)