Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > Séminaires et conférences > Séminaires, soutenances de thèses et HDR précédents > 2018 > Soutenances de thèses et HDR 2018 > Le lundi 22 octobre 2018 à 15h00

Le lundi 22 octobre 2018 à 15h00

Soutenance de thèse de Victor Montagud-Camps

Lieu : Ecole Polytechnique, aile 0, salle de conférence CPHT-Jean Lascoux

Titre : Dynamique turbulent du vent solaire

Résumé :
Le soleil, comme la plupart des étoiles, perd progressivement son atmosphère, donnant lieu à ce qu’on appelle le vent solaire. Ce vent solaire est turbulent, comme un écoulement dans une soufflerie terrestre, ou encore l’écoulement d’un fleuve. Deux propriétés du vent solaire modifient de façon importante le développement de la turbulence par rapport à un écoulement terrestre : le milieu est un plasma ionisé, et l’écoulement moyen est radial.
Le but de ma thèse a été l’étude du développement de la turbulence dans le vent solaire entre 0.2 et 1 unité astronomique (UA) du soleil (i.e. l’orbite terrestre). L’étude a été faite en résolvant numériquement les équations de la Magnétohydrodynamique (MHD) après soustraction de l’écoulement moyen radial.
Les deux aspects de la turbulence qui nous ont intéressés sont la structure 3D des spectres turbulents et le chauffage du plasma qui résulte de la dissipation turbulente des tourbillons et des couches des courants emportées par le vent. Dans les deux cas nous avons obtenu un bon accord avec les observations : d’une part le spectre perpendiculaire au champ magnétique observée dans les jets lents ainsi que l’aplatissement du spectre dans la direction radiale dans les jets rapides, d’autre part le ralentissement observé du refroidissement du plasma avec la distance.

Abstract :
The sun looses progressively its atmosphere, which we call solar wind. The solar wind is turbulent, as a turbulent flow in a wind tunnel or that of a river. Two properties are specific in the solar wind case : the fluid is an ionized plasma, and the mean flow is radial.
The aim of my thesis is the study of the turbulence development in the solar wind between 0.2 and 1 astronomical unit (AU) from the Sun (i.e., the Earth’s orbit).
The study has been done by solving numerically the magnetohydrodynamic eqautions (MHD) after subtracting the mean radial flow. The two aspects of turbulence on which we have focused our research are the 3D structure of the turbulent spectra and the plasma heating that results from the turbulent dissipation of vortices and current sheets transported by the wind. In both cases we have obtained a good agreement with observations. On the one hand, the turbulent spectrum perpendicular to the mean magnetic field observed in slow wind and the spectrum flattened along the radial direction in the fast wind, and on the other hand, the measured slow down of the plasma cooling with distance.


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)