Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > Séminaires et conférences > Séminaires, soutenances de thèses et HDR précédents > 2012 > Séminaires 2012 > Lundi 10 décembre à 14h

Lundi 10 décembre à 14h

Xavier Morel - Conception et réalisation d’une optique électrostatique pour l’étude des plasmas magnétosphériques terrestre et planétaires.

A Palaiseau, salle de l’aile 0 (ex LIX)

Nous présentons le développement d’une optique électrostatique à champ de vue hémisphérique fonctionnant dans la gamme d’énergie allant de quelques eV à 30 keV et dont nous avons étudié le principe de fabrication en mettant en place un procédé de lithographie innovant. Après avoir exposé nos motivations scientifiques et l’état de l’art des optiques électrostatiques dédiées à l’étude des plasmas spatiaux, nous présentons le concept optique à la base de cet instrument. Avec deux têtes de mesure, il est possible de s’affranchir de la période de rotation des satellites pour avoir une couverture complète des directions d’arrivée des particules. La résolution temporelle des mesures n’est plus déterminée que par la rapidité du balayage en énergie de l’instrument et par sa sensibilité qui s’avère équivalente à un ensemble de 8 détecteurs classiques à champ de vue 2D. Ce concept repose sur une polarisation indépendante des faces internes et externes des électrodes. Ceci est rendu possible par l’utilisation de plastique haute performance pour la réalisation des électrodes de l’optique. Deux procédés ont été mis en place ab initio pour permettre la fabrication de l’optique au laboratoire. Le premier est un procédé de métallisation chimique, le second un procédé de lithographie laser. Leur combinaison permet de réaliser une métallisation sélective des électrodes pour assurer une décroissance linéaire du potentiel en certaines zones de l’optique afin d’éviter les phénomènes de claquage. La question de la polarisation à haute tension de l’optique est également abordé, nous montrons comment l’ablation en profondeur du polymère permet de polariser l’optique à champ de vue 3D sans affecter ses performances.


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)