Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > Séminaires et conférences > Séminaires, soutenances de thèses et HDR précédents > 2009 > Séminaires 2009 > Le 12 jeudi novembre 2009

Le 12 jeudi novembre 2009

Roland Grappin (LUTh, observatoire de Paris)

Couplage entre soleil et couronne solaire

Le 12 novembre 14h Salle de Conférence CPHT Palaiseau

Vu de loin, et à grès grande échelle, le soleil peut être considéré comme la réunion de deux milieux collés l’un à l’autre : le soleil proprement dit, et son atmosphère (couronne et plus loin, le vent solaire)
Ces deux milieux sont très chauds (l’un avec beta fort, l’autre avec beta faible), et séparés par une couche froide, la chromosphère, qui joue le rôle de frontière.
Cette couche froide rend (depuis longtemps) la vie dure aux physiciens qui veulent comprendre comment le soleil communique avec la couronne et vice-versa.
Je montrerai que ce problème de transition est non trivial même dans le cadre d’une description MHD (donc mono-fluide) auquel on se limitera.
Nous dirons les approximations qu’il ne faut pas faire ("line-tied"), pourquoi, et.. ce qu’il faut faire à notre avis, en donnant quelques illustrations via des simulations numériques.
Nous montrerons que dans la limite des mouvements lents on peut obtenir des lois d’échelle universelles (c’est-à-dire indépendantes du détail de la stratification) pour le couplage soleil-couronne.


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)