Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > A propos du LPP > Communication > Actualités archivées > 2016 > La réunion de démarrage du projet ANR ValCO2Plas a eu lieu le 15 mars au LPP

La réunion de démarrage du projet ANR ValCO2Plas a eu lieu le 15 mars au LPP

Le projet vise à valoriser le C02 en produits hydrogénocarbonés (CH30H, CH20) par hydrogénation catalytique assistée par un plasma non-thermique, l’hydrogène étant apporté par un hydrocarbure léger.
La réaction de reformage du CH4 par le C02 induite par un plasma non-thermique forme, outre du CO et de l’hydrogène, des hydrocarbures (C2-C6) ainsi que des traces de produits oxygénés. La formation des produits oxygénés doit être favorisée en présence d’un catalyseur actif pour l’oxydation ménagée du méthane en méthanol et formaldéhyde, voire par un catalyseur d’hydrogénation du C02 et/ou du CO. Néanmoins, l’apport d’énergie par le plasma, nécessaire à l’activation du C02 et de l’hydrocarbure peut conduire à une dégradation des produits de la réaction, plus fragiles que les réactifs de départ. L’extraction en continu du milieu plasma de ces produits par dissolution dans un solvant ou par condensation sur une paroi refroidie permettra de les soustraire de l’action du plasma et donc d’éviter leur dégradation.
Cette étude fondamentale se déclinera selon deux axes principaux correspondants à deux approches technologiques différentes de réacteurs catalytiques assistés par plasma, mais néanmoins complémentaires : un système de deux réacteurs séparant la réaction de reformage suivi de la réaction d’hydrogénation et un réacteur unique dans lequel sera développé le concept d’extraction en continu des produits oxygénés (CH30H et CH20). Pour chacune de ces études, les propriétés du catalyseur (texture, composition) et sa mise en forme compatible avec les différents types de réacteurs seront cruciales pour la réussite de l’étude. Une étude cinétique et des mécanismes de réaction utilisant des techniques operando avancées de caractérisation des espèces de la phase gazeuse et adsorbées sur le catalyseur, développées dans les différents laboratoires partenaires, permettra de déterminer s’il existe une voie directe d’hydrogénation du C02 par le méthane ou s’il est nécessaire de passer par la formation de gaz de synthèse CO+H2 (réaction de reformage), et donc de déterminer qu’elle est la conformation de réacteurs la plus prometteuse.

Dans la même rubrique :


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)