Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > Plus d’actualités > Fin de mission pour X-CubeSat

Fin de mission pour X-CubeSat

X-CubeSat, le premier nanosatellite du Centre Spatial étudiant de l’École polytechnique (AstronautiX) a terminé sa mission le 04 février 2019, en réentrant dans l’atmosphère pendant la nuit. Les dernières données télémétriques ont été reçues par une station radioamateur japonaise à 00h48.

JPEG - 815.4 ko
Déploiement de SpaceCube (au centre) depuis la Station Spatiale Internationale en Mai 2017
Crédits NASA/Nanoracks/QB50

Ce satellite a été construit par plusieurs promotions d’élèves polytechniciens en réponse à un appel du Von Karman Institute for Fluid Dynamics pour une mission d’étude de la thermosphère en 2011. Ce projet, nommé QB50, prévoyait la réalisation de cinquante de ces CubeSats par des universités dans le monde. Les élèves ont pu collaborer avec les laboratoires de l’Ecole polytechnique (LPP, LMD), le CNES (programme JANUS) et l’AMSAT–Francophone pour réaliser un des premiers satellites étudiants de France.

JPEG - 623.5 ko
X-CubeSat et son jumeau SpaceCube des Mines de Paris dans la chambre de test en vide thermique
Crédits École polytechnique - Jéremy Barande

X-CubeSat est un CubeSat dit 2U (un volume correspondant à deux cubes de 10cm de côté, pesant environ 1kg et dont les panneaux solaires génèrent environ1W chacun) qui a été lancé depuis la Station Spatiale Internationale (ISS) le 17 mai 2017. Initialement prévu pour une mission de six mois avant d’être freiné puis brûlé par les frottements avec l’atmophère, des conditions favorables lui ont permis de redescendre beaucoup plus lentement que prévu. C’est au bout d’un an et huit mois que X-CubeSat a finalement cessé d’émettre, en se consumant dans la nuit. Grâce à cette mission, nous avons obtenu les données télémétriques de la santé du satellite en orbite : températures, tensions, etc. Actuellement, nous analysons ces données pour que ce retour d’expérience profite à nos nouveaux projets et à la communauté dans son ensemble.

Ce projet a permis de former plus de 70 élèves au développement d’un projet complexe et multidisciplinaire, qui leur a transmis des compétences en ingénierie système, en gestion de projets spatiaux et en collaboration pour atteindre un objectif partagé par sept promotions. Si les promotions X2010 à X2014 ont développé le CubeSat, la promotion X2015 était aux commandes pour le lancement et un X2016 se charge d’analyser ce que la station radio de l’école a enregistré. Ce travail a été récompensé par différents prix, notamment par le trophée 2017 de l’ingénieur pour la recherche de l’Usine Nouvelle et a donné lieu à plusieurs présentations par les étudiants dans des conférences internationales.

Encouragé par ce succès, le Centre spatial étudiant a commencé un nouveau projet de nanosatellite en septembre 2017. Cette fois, les élèves du projet IonSat développent un CubeSat à propulsion électrique, en collaboration avec le LPP et ThrustMe.

X-CubeSat n’aurait pas été possible sans son chef de projet, Gérard Auvray, aujourd’hui disparu pour qui le Centre spatial a aujourd’hui une pensée émue.


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)