Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > A propos du LPP > Communication > Actualités archivées > 2009 > Création du laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Création du laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Communiqué de presse publié le 20/03/2009

Le 1er janvier 2009 a été créé le Laboratoire de Physique des Plasmas, UMR opérée par le CNRS, l’Ecole Polytechnique, l’Université Pierre et Marie Curie et l’Université Paris 11, co-tutelles.

Le LPP s’est construit à partir de deux unités mixtes de recherche (UMR) : le Laboratoire de Physique et Technologie des Plasmas (LPTP) et une partie du Centre d’Etude des Environnements Terrestres et Planétaires (CETP) qui apportent à la recherche sur les plasmas sa dimension spatiale.

Cette nouvelle unité regroupe une soixantaine de personnels permanents répartis sur 3 sites (l’Ecole Polytechnique à Palaiseau, Vélizy et l’Observatoire de Saint-Maur). Les chercheurs du LPP s’intéressent à la physique des plasmas sous toutes leurs formes, plasmas astrophysiques ou de laboratoire, chauds ou froids, d’un point de vue fondamental ou appliqué. Pour la plupart ils s’appuient sur des expériences, réacteurs plasma, outils de diagnostic des plasmas, instruments spatiaux embarqués à bord de satellites.

Le LPP et les grands projets de physique des plasmas

Ce nouveau laboratoire doit préparer au mieux les grands projets de la discipline et notamment les projets spatiaux d’étude des plasmas du Système Soleil-Terre et des autres objets du Système Solaire et le projet ITER de confinement magnétique d’un plasma de fusion qui est l’un des axes phares de la discipline. Ces projets ont une envergure internationale : ils se développent, pour l’exploration spatiale, dans le cadre des agences spatiales (CNES, ESA, NASA, JAXA (Japon), CNSA (Chine), et IKI (Russie)) ; pour la fusion, le projet ITER repose sur un traité international entre les 7 partenaires (Europe, Etats-Unis, Russie, Japon, Chine, Corée, Inde), et au sein de l’Europe, sur le programme cadre EURATOM et l’EFDA. Le LPP est aussi fortement impliqué dans les technologies plasma (utilisation des plasmas pour la dépollution, réacteurs plasma…).

En attendant l’extension des locaux à l’Ecole Polytechnique en 2011-2012, et dans le but d’enclencher le processus de regroupement des laboratoires d’origine sur les mêmes sites, les locaux actuels du LPP sont réaménagés. « L’objectif est qu’un nombre substantiel de personnels des plasmas spatiaux soient installés dans nos couloirs d’ici un an » explique Antoine Rousseau. Un binôme de direction, composé d’Antoine Rousseau, directeur de recherche au CNRS et de Laurence Rezeau, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie et spécialiste des plasmas spatiaux conduit le projet scientifique du LPP.

Pour en savoir plus :

Satellites CLUSTER destiné à l’étude de l’intercation du plasma solaire avec la magnétosphère terrestre et son plasma.
© ESA.


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)