Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > A propos du LPP > Communication > Actualités archivées > 2017 > Christophe Blondel et Cyril Drag rejoignent le LPP

Christophe Blondel et Cyril Drag rejoignent le LPP

Christophe Blondel et Cyril Drag, respectivement directeur et chargé de recherche (HDR) au CNRS, précédemment au laboratoire Aimé-Cotton (UMR CNRS 9188 à Orsay), ont officiellement rejoint le LPP le 1er octobre. Étudiant ensemble expérimentalement, depuis 2002 le photodétachement des ions négatifs, ils ont récemment établi, grâce au microscope de photodétachement [1], de nouvelles valeurs de référence d’affinités électroniques atomiques, mesurant au passage, pour l’oxygène, le soufre et le carbone, le déplacement isotopique correspondant [2]. Leur équipe est, depuis 2013, coordinatrice du projet ANR SiPhoRE visant à démontrer l’intérêt et la faisabilité, pour la fusion contrôlée magnétiquement, d’injecteurs de D0 basés sur le photodétachement [3] (projet également soutenu, par le truchement de la FR-FCM, par Eurofusion). Ils collaborent depuis 2015 avec Olivier Guaitella et Jean-Paul Booth à des expériences de diagnostic par laser dans les plasmas au cours desquelles ils ont accessoirement trouvé moyen (réflexes de spectroscopistes pas éteints !) de ravaler le spectre des niveaux atomiques de l’oxygène et d’y mesurer un déplacement isotopique qui n’était connu jusqu’alors que par le calcul [4]. Leur installation à Palaiseau va permettre d’étendre cette collaboration à d’autres équipes du LPP.

JPEG - 75.1 ko
Dispositif expérimental construit au LAC pour démontrer la possibilité de photodétacher presque complètement un faisceau accéléré de H- ou de D-. , pour le chauffage des plasmas de fusion confinés magnétiquement.
Le cœur de l’appareil est une cavité optique triangulaire suspendue, de longueur totale 1 m et de finesse supérieure à 3000, qui multiplie par un facteur 900 la puissance lumineuse injectée, de façon à soumettre le faisceau d’ions à un éclairement suffisant pour faire tendre le rendement de photodétachement vers l’unité.

[1“The photodetachment microscope”, C. Blondel, C. Delsart & F. Dulieu, Phys. Rev. Letters 77 (1996) 3755

[2“Isotope shift of the affinity of carbon measured by photodetachment microscopy”, D. Bresteau, C. Drag & C. Blondel, Phys. Rev. A 93 (2016) 013414

[3“Saturation of the photoneutralization of a H− beam in continuous operation”, D. Bresteau, C. Blondel & C. Drag, à paraître dans Rev. Sci. Instrum. (2017)

[4“Measurement of the isotope shift of the 2p4 3P2→2p33p 3P2 two-photon transition of O I and a revision of the triplet energy levels of atomic Oxygen”, D. Marinov, J.-P. Booth, C. Drag & C. Blondel, J. Phys. B : At. Mol. Opt. Phys. 50 (2017) 065003


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2018 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)