Accueil Imprimer Annuaire Plan du site Crédits Fil RSS du site Twitter Plans d'accès Contacts Annuaire Webmail Intranet Logo

Accueil > Recherche > Plasmas Spatiaux > Missions spatiales > Solar Orbiter (2020) > Description de la mission

Description de la mission

Le Roi Soleil

Le Soleil est l’étoile qui domine notre système planétaire. Il a une influence sur les planètes, en particulier sur l’existence de la vie sur Terre. Cela dépend fortement de ses propriétés et de son activité. Le plasma provenant du Soleil (vent solaire) et le magnétisme du Soleil caractérisent le milieu interplanétaire. Les objets du système solaire sont en interaction constante avec ce dernier. Le soleil est la plus proche des étoiles. C’est la seule que nous puissions étudier par des mesures in situ.

L’ère spatiale a débuté à la fin des années 50. Depuis, d’intenses recherches ont été menées sur l’impact du vent solaire sur notre Terre. Elles concernaient notamment la magnétosphère* terrestre. Ces investigations portèrent aussi sur les mécanismes gouvernant l’expansion du vent solaire.

Les missions d’exploration dédiées à l’étude du vent solaire sont nombreuses. Citons par exemple les missions Pioneer et Wind. Elles l’ont analysé à l’intérieur et à l’extérieur de l’orbite de la Terre. Elles ont également mesuré le champ magnétique interplanétaire.

Plusieurs missions ont exploré l’environnement proche du Soleil dont la mission HELIOS qui a parcouru l’héliosphère interne jusque 0.3 unité astronomique** à la fin des années 70. La mission Ulysse fut la première à explorer les hautes latitudes du Soleil. La mission SOHO, qui permet d’observer le Soleil à distance avec un ensemble de télescopes exceptionnels, est toujours effective. Elle est dédiée entre autres à la compréhension de l’origine du vent solaire.

Encore plus près...

L’agence spatiale européenne (ESA) a planifié ses missions spatiales pour la décennie 2015-2025. Elles constituent le programme spatial scientifique Cosmic Vision. La mission spatiale Solar Orbiter est la première mission de ce programme. Elle est dédiée à l’étude du Soleil et de l’expansion du vent solaire. Son lancement est prévu en 2020.

La mission Solar Orbiter sera mise en orbite elliptique autour de notre Soleil. Son périhélie se situe à une distance de 42 millions de kilomètres. Cela correspond à seulement 0.28 unité astronomique. Cette distance n’a encore jamais été atteinte par une sonde spatiale. A cette distance il sera plus commode d’observer l’astre solaire.

La sonde Solar Orbiter s’éloignera d’environ 30° du plan de l’écliptique. De cette manière elle pourra suivre le Soleil au cours de sa rotation. Elle suivra également les régions riches en éruptions solaires. C’est lors de telles éruption qu’est libéré le vent solaire.

L’influence du Roi

Solar Orbiter permettra de sonder les régions les plus internes de l’héliosphère. L’héliosphère est la zone d’influence magnétique du Soleil. Il sera possible de comprendre le contrôle du Soleil sur l’heliosphère. Cette mission a pour objectif de répondre aux interrogations liées aux points suivants :

  • Origine du vent solaire et du champ magnétique de la couronne solaire. La couronne est la couche externe de l’atmosphère solaire. C’est de cette région qu’est éjecté le vent solaire.
  • Variabilité de l’héliosphère.
  • Eruptions solaires et productions de particules énergétiques.
  • Dynamo solaire et connections Soleil/Heliosphère.

Pour plus d’information sur les objectifs scientifiques de la mission : page Solar Orbiter de l’ESA

*La Terre est munie d’un champ magnétique intrinsèque. Le vent solaire interagit avec ce champ interne. La magnétosphère est un bouclier magnétique formé par cette interaction. Elle empêche au vent solaire d’approcher la planète.

**Notée UA, l’unité astronomique est la distance moyenne de la Terre au Soleil.

Image : Vue d’artiste de la mission Solar Orbiter Source : ESA


transparent
Tutelles : CNRS Ecole Polytechnique Sorbonne Université Université Paris Sud Observatoire de Paris Convention : CEA
transparent
©2009-2019 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)